Mokoka

Né de la rencontre de deux basques et d’un breton à Paris, Mokoka ("prise de bec", en euskara) s’est illustré jusqu’à son arrêt durant l’été 2001 par son activisme militant, à la fois comme groupe et comme association. L’album "Egon Lasai" est l’aboutissement d’un long travail qui les a enracinés dans la cause basque, d’où l’usage de cette langue et le haut contenu revendicatif des paroles. Parfois comparé à un "Jam survitaminé" ou aux Buzzcocks, le trio combinait adrénaline rythmique, exaltation et sensibilité en un punk-rock-core endiablé aux mélodies accrocheuses.




RSS 2.0 [?]

Site réalisé avec SPIP, l'arme fatale.
Squelettes GPL Lebanon 1.9